31/08/2007

Royyan

Royyan

Royyan
Le royyan:

est un chant rytmé qui s'accompagne d'une danse ou se font face un groupe d'hommes et un autre de femmes.
Un groupe avance alors que l'autre recule au rythme de petits sauts saccadés à pied joints sur une distance de trois mètres ,puis les deux groupe
inversent le sens de la progression. La parole échangée est scandée en cadence rythmée.
D' abord les hommes disent leur séduction aux femmes puis la femme dit leur refus de ces avances.
L'homme scande ses exploits et sa réputation de guerrier acquise dans sa communauté.


ORIGINE :

Le royyan était consideré comme une danse qui porte malheure,mais la génération suivante changea les paroles.

12:31 Écrit par Afar dans cultures | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Dinkarayto

Dinkarayto

Dinkarayto
DINKARAYTU:

La danse est executéé par des empoignants chacun avec un poignard à la main droite soulevée ou un battant à hauteur du visage, la pointe dirigée vers le bas.les pas marqués sont de deux types alternés.

Le premier type est une elevation cadencée et ralentie d'un pied puis de l autre à 30 centimetres
au dessus du sol suivie de réatterissage.

Le deuxieme est un mouvement de sautillement plus acceleré realisé par trois saut successifs
sur le pied gauche et une fois sur le pied droite,reposé plus fortement sur le sol.

Le cycle est repeté pendant 15 à 30 mn selon le temps imparti aux danseurs.

A la fin de la partie, les jambes sont lourdes tres lourdes, mais les spectateurs souvent en redemandent.

La danse est executée à l'occasion de la cérèmonie de l' intronisation de sultanat ( chef coutimier ).


ORIGINE :

le nom de la danse Dinkaraytu provient de tombour du sultant, le tambour est argenté interieurément
est couvert d' une peau de teaurau, et il date du XVIIe siecle.

12:30 Écrit par Afar dans cultures | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Horra

Horra

Horra
HORRA :

est une danse exclusivement exécutées par des hommes lors des cérémonies de mariage par les compagnons
de la classe d'âge du nouveau marié.

Elle est de deux types :
-celle pratiqueé en milieu rural
-celle en milieu urbain( zeyna-nabuye).

La danse reste la même, seule varient les paroles, celles des villes véhiculent plus de réfèrences réligieuses à la gloire
du prophéte Mahamed, celle de la brousse se référe à la louange de traditions ancéstrales.

La danse consiste en allignément d' une à plusieurs rangés d' une dizaines des danseurs chacuns.

Ceux ci serent les epaules les uns contre les autres, les deux bras baisseés sur le coté,et leurs extremités .

Les deux mains empoignant l' une tige de bois de bambou long d' un mêtre, alors que l'autre
main serre le poigné du danseur placé à sa droite, ce dernier tient lui aussi une tige de bois semblable
dans son poigné d' une main et serre de l'autre main le poigné du danseur à sa gauche.

La tige est orientée vers le haut. le types d'arbre qui donnent habituellement la tige de bois,
en afar, tantot la "Maderto", La "Qaderto".

la racine de la "Makqanita" ou la "Comorto" ce dernier correspond au Tamarinier.

12:27 Écrit par Afar dans cultures | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |